HEC Paris

Nombre de définitions : 9
Nombre de votes + : 75


Top définition

Mange Quignon

Si l’on décompose le terme Mange-quignon, cela nous donne « Manger un quignon ». Quignon pour quignon de pain. Manger un quignon de pain. Un quignon de pain, c’est généralement la partie d’une baguette donne personne ne veut se substanter. Un vrai mange quignon, c’est donc quelqu’un qui juge que tout doit être mangé dans le pain jusqu’au quignon. Une façon de rentabiliser son achat et de se nourrir jusqu’à la dernière miette de cette belle baguette tradition. Une façon également de ne pas jeter l’argent au pigeon. En effet, vous avez acheté votre baguette disons 1 euro. Le quignon qui fait partie intégrante de votre baguette doit en somme avoir une valeur (si l’on calcule au pro rata du poids ou à la longueur) d’environ 10-15 centimes d’euros. Donc en quelque sorte manger le quignon de votre pain vous fait économiser 15 centimes d’euros par baguette car l’ajout de quignons dans votre estomac fera réduire d’une somme identique vos dépenses en nourriture supplémentaire. Sachant que vous achetez environ 2 baguettes de pain par semaine, cela représente une économie de 30 centimes d’euros par semaine. Sur 10 ans, manger vos quignons vous aura donc remporté 150 euros (30 cents * 50 semaines par an * 10 ans) que vous pourrez utiliser à bon escient en vous offrant une fellation gourmande dans un bordel chic de Madrid. Manger son quignon tous les jours pour se faire manger le quignon par la suite, Malin non ?
"Quelques exemples de personnes qu'on peut qualifier de Mange Quignon

Ex1: "La carte des desserts Monsieur
- Non merci j'ai déjà bien mangé merci. Ma salade verte m'a rassasié"

Ex2: "On rentre en Taxi
- Viens on marche plutôt pour décuver"

Ex3: "Je me suis fait un repas à moins de 3 euros! (dit avec excitation)
- Mange Quignon!"
Partager Twitter Blazz
+ 1607

  1. Poncer est un terme métaphorique. Auparavant réservé à l'art du travaux publiques (Poncer un mur par exemple), le terme s'est développé pour embrasser sa destinée. Rendre grâce à tous ces moments que vous vivez intensément. En somme, poncer souhaite imager l'idée que vous profitez jusqu'à la moelle de quelque chose. "Je l'ai poncée toute la soirée. Elle a pris cher!". Remarquez que le verbe est à la fois transitif et intransitif. "Je ponce quelque chose" ou alors "Je ponce." On notera également sa forme pronominale dans certains contextes. "Tiens, je me poncerais bien des frosties!"
    "Ce soir je ponce tout ce qui bouge" (de nouveau forte intention de séduire. dixit définition giguer)

    "Le Ponceur de Rodin" (exemple plus connu!)

    "Poncer différemment" (traduit de l'anglais du célèbre slogan de la marque Apple)

    "J'ai trop la dalle, Viens on se ponce un DoMac"



  2. La pomme est le fruit du pommier. Elle est comestible et a un goût sucré ou acidulé selon les variétés. Elle fait partie des fruits les plus consommés dans le monde.
    Généralement, on distingue trois types de pommes alimentaires :
    type1: les pommes à cidre ;
    type2: les pommes de table ou pommes à couteau ;
    type3: les pommes à cuire qui appartiennent à un des deux premiers types mais supportent bien la cuisson.
    Ces trois types sont tous de l'espèce Malus pumila qui compte plus de 20 000 variétés à travers le monde.

    Il convient de rappeler, je pense, que la pomme est un fruit (plus exactement un faux-fruit des arbres du genre Malus Domestica et plus précisément un fruit d'obédience composite car constitué à la fois par l'ovaire - ou encore la Chatte - la base des pièces florales et le réceptacle, le tout étant soudé) charnu, de forme quasi sphérique, déprimée au sommet et à la base, à pulpe homogène. Au contraire des poires qui bien entendu contiennent des cellules sclérifiées ou pierreuses.
    "J'ai mangé une pomme de type Golden hier soir"

    "Mais qu'il est bon ce crumble aux pommes"

    "Ponce partout est haut comme 3 pommes"

    "Je suis très granny smith pour ma part"

    "Pom'potes la compote"

    "Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom" (opéra de Mozart en do mineur)"



  3. Diminutif de l'appellation Nobode, le Nobo est une sorte de Nobode 2.0. Il se distingue en effet par sa capacité à n'être qu'un Nobo parmi tant d'autres.

    Le terme peut s'utiliser en injonction "Oh c'Nobo !" (très pratique lorsque l'on voit un ami Nobo arriver, ami Nobo dont on ignore momentanément le nom) ou en interrogation subjective "Ne suis-je donc qu'un Nobo?"... Une question existentielle qu'il convient de se poser à tout âge.

    Bien souvent, le terme s'accompagne d'un phrasé hyperbolique visant à souligner la condition exceptionnelle du spécimen Nobo en présence. "C'est vraiment un énorme Nobo" ou bien "C'est un Nobo colossal!".
    "Tu prends une salade au DoMac? T'es vraiment un énorme Nobo!"

    "Chassez son Nobo et il revient au Galop!"

    "A Nobo, Nobo et demi!"

    "Eh Nobo"

    "Nobo."

    "Nobo?"

    "Nobo!"

    "Nobo..."

    Ndlr: Bien entendu, on peut l'accompagner de smileys suggestifs "Nobo... 8=====o (.)" "



  4. Terme polymorphe, la gigue est originellement le nom usuel que l'on donne à une danse irlandaise à 4 temps (une sorte de polka locale). En gastronomie fine du terroir, on parle également de "gigue du chevreuil" pour décrire un plat à basse de cuissot de l'animal susmentionné. Enfin, utilisé en épitaphe, la locution raille les grandes blondes élancées peu à l'aise avec leur corps. ex:"Regarde ses bras, on dirait un vélux. Cette fille est complètement giguée!"

    Mais au fil des années, le concept a mûri et s'est enrichi pour devenir un élément incontournable du vocabulaire des Business School. HEC Paris, vivier de créativité et d'intelligence, s'est approprié le mot et l'a décliné en locution adverbiale, en adjectif et même en gérondif. ex: le fameux proverbe "C'est en giguant que l'on devient gigueur"
    "Mec t'as dansé toute la soirée, tu es vraiment une énorme gigue!"

    "Oh bande de gigues" (injonction lancée à l'emporte pièce en apercevant quelques amis déambuler au loin)

    "Ce soir, c'est décidé, je gigue tout ce qui bouge" (déclaration de séduction sur le dancefloor)"



  5. Marque la surpise, la dècouverte..
    "Ahah, il s'est fait hacker son compte !"



  6. Le mot ZEHEF ne veux pas dire enervé mais en arabe svd "degoute"
    "Putain tum zehef t deg frere"